Le propylène glycol et la e-cigarette électronique

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Voici un article asse intéressant qui nous explique le fonctionnement des machines à fumée et autres machines à brouillard.

Vous l’avez bien compris, ce n’est pas tant le principe de fonctionnement de ces machines qui nous intéresse, mais le produit vaporisé ou évaporé.

Cet article est publié par pafgadget.free.fr dont voici quelques passages sélectionnés.

La plupart des machines du marché fonctionnent par évaporation : la vaporisation d’un liquide (à base d’eau, de glycol) est obtenue en le chauffant jusqu’à évaporation.
Typiquement, le liquide est composé pour moitié d’eau (déminéralisée), et pour l’autre moitié de propylène glycol. Le propylène glycol est habituellement utilisé comme additif alimentaire, et est considéré comme non toxique en général… (!) Son évaporation intervient à relativement basse température : +/-60°C.
L’ajout d’un peu de glycérine détermine la densité de fumée (glycérine ou glycérol). D’autres dérivés peuvent être utilisés : Monopropylène glycol, Dipropylène glycol, Triéthylène glycol. Et parfois, du parfum est ajouté…
Certaines des autres substances utilisées ont paradoxalement des effets mal connus (voire inconnus) sur l’homme…

Attention ! : ne pas confondre avec l’Ethylène glycol (antigel) qui lui est extrêmement nocif.

Vos conclusions ?

N’hésitez pas à lire l’intégralité de l’article :)

Ecigarette-info : Actualités de la e cigarette électronique

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »